Le patois savoyard

Voici une petite page qui vous permettra de mieux connaitre le langage des savoyards (patois, expressions et syntaxe spécifique). En bas de la page, vous pouvez télécharger un dictionnaire de patois savoyard et franco-provençal. N’hésitez pas à me faire parvenir des expressions bien de chez vous.

Première leçon : placez des « y » de partout.
Exemple : Faut y faire ; Y neige ; Ca va t’y? ; Qué t’y dit?
Je pense qu’il faut plus de 2 ans d’entrainement intensif pour le maitriser car après avoir passé 2 ans à Paris je m’y suis toujours pas fait à ne pas en mettre. Donc ça doit être pareil dans l’autre sens.

Deuxième leçon : finir ses questions par « ou bien? »
Exemple : On fait les diots au vin blanc ou bien? ; On boit la goutte ou bien?

Troisième leçon : remplacer « encore » par « mé »
Exemple : T’as mé fait la rioule toute la nuit ! ; T’es mé rentré à point d’heure !

Quatrième leçon : la plupart du temps, ne pas prononcer le « az » à la fin d’un mot (az=e) et surtotu jamais le « z » ne jamais prononcer le
Exemple : La Giettaz ; le col de la Forclaz

Le patois savoyard incontournable:
si y’a quatre mots de patois à connaitre, c’est ceux là :

A’rvi pâ : au revoir
Gran maci : merci
La Yaute : la Haute-savoie
Un monchu : un touriste ridicule. En patois savoyard, monchu signifie »monsieur ». C’est ainsi que les montagnards du siècle dernier surnommaient les riches parisiens qui venaient prendre l’air en altitude.

Exemple de monchus :
le monchu qui porte ses skis avec les spatules à l’arrière,
le monchu qui mange une fondue en plein été alors qu’il fait 30°C à l’ombre,
le monchu qui skie en jean avec une veste aux couleurs fluorescentes,
le monchu qui va dans les bars en combinaison avec le forfait et les monn boots
… et beaucoup d’autres qu’on découvrent chaque hiver.

Contrairement aux dahus, ils ne sont pas en voie d’extinction.
La meilleure période pour observer le monchu de compétition est le mois de février.
N’hésitez pas à m’envoyer des photos de monchus en action. Gran maci d’avance.

Le patois savoyard couramment utilisé: (patois haut-savoyard des Aravis)
Adieu (ou bonzhor): bonjour
Coffe : sale, plein de tâche
Gnaniou
: simple d’esprit
La balme : la grotte
La rioule : la fête (faire la rioule)
L’aulp : l’alpage
Le galta : le grenier
Les praz : les prés
Un branzin
: une marmitte
Un décapadiot : une personne de grande taille peu agile mais suffisamment grande pour décrocher les diots pendus au plafond
Un matafan
: un mate la faim (beignet de pomme de terre)
Un mazot
: un petit chalet où l’on mettait les choses précieuses afin de les préserver d’un éventuel incendie du chalet principal.
Un sapé
: un chapeau
Une forclaz
: une fourchette
Une gouappe
: un pilier de bar, un gros buveur
Une panosse : une serpillère
Une snaille
: une cloche
Une sniule : une personne fainéante, pas très active
Une tartifle
: une pomme de terre
Snailler : secouer

Les expressions savoyardes :
Elle a vu péter le loup sur la pierre en bois : se dit d’une fille dévergondée
Il a mouillé la meule : il a bu comme un trou
Faire de gôgnes: faire des manières, le difficile
Vint diou, vinzou : mince
Brûler la paille au cul : faire partir quelqu’un de la manière forte (ex: on leur a brûler la paille au cul à ces deux gaillards)
Mettre le diot au chaud : …
T’as combien de têtes ? : de quelle taille est ton exploitation bovine/ovine?

Les mots français issus du patois savoyard:
Un diot : une saucisse savoyarde
La polenta : semoule de maïs
Les crozets : petites pâtes carrées, souvent au sarrasin
Une chanterelle : une girolle
Un reblochon : vient du verbe reblocher (traire une deuxième fois)
Un virolet : un petit virage serré en montagne

Les expressions typiques:
En Savoie on a pas de pétrole, mais on a des diots !
Qui boit la gnole casse la bagnole !
Pas d’épaule, pas de gnole !
Faut pas nous chier dans les bottes !
Si quand y neige t’as trop chaud, c’est sûr, t’es encore à l’apéro !
En Savoie on n’a pas de mazout, mais on a des rioutes !
Si tu manges trop de crozets, t’auras du mal à aller au cabinet !
Si par beau temps tu vois pas le Mont Blanc, c’est que t’as trop bu de blanc !

Dictionnaire
français – patois savoyard :
dico patois savoyard pdf

Dictionnaire
patois savoyard –
français :
dico patois savoyard pdf


?>