Les diots

Origine du mot :
Le diot, plat typique de Savoie, est une saucisse qui serait apparenté aux Boundious : ces mets qui font référence à Dieu, et qui sont quasiment tous des boudins et des saucissons.  On peut trouver une autre origine dans le mot Sabaudia qui donnera par la suite le mot Savoie, mais qui aurait pu donner par contraction Diot au Diau. Les diots présentent aussi une forte ressemblance avec les godiveaux (chipolatas) de l’Isère et du Rhône.

Aspect :
Les Diots ont une forme allongée de 10 à 15 cm de long, pour un diamètre d’environ 5 cm et un poids de 180 g à 200 g. De couleur rose foncée, de texture tendre, la chaire hachée est composée d’épaule ou de pointe de porc dégraissée, de lard découénné, de gras de porc ou de gras de bardière, assaisonné d’ail frais, de sel, de poivre …

Les différentes sortes de diots :
Il existe plusieurs sortes de diots : les diots natures, fumé, au beaufort, aux choux …
Attention : ne pas confondre diot aux choux et pormonier !
Diots aux choux : exclusivement composé de Lard et de choux, très connu dans le  Val Gelon (canton de la Rochette). Il se prépare comme un diot classqiue, mais pas bouilli comme le pormo.
Pormonier : provient plutôt de la tarentaise (entre autre) et est composé de viande de porc et de plusieurs légumes, betterave rouge, blettes…,et se mange plutôt bouilli avec une potée

Notre recette:
Il existe de nombreuses recettes mais celle-ci a le mérite d’être simple, rapide et très bonne.
Il suffit juste de faire revenir au beurre les diots avec des oignons et des échalotes. Au bout de 10 min, vous les recouvrez de vin blanc de Savoie et vous laissez mijoter 20 min.
Pour varier on peut aussi les faire au vin rouge (Mondeuse).

Accompagnement : gratin de crozet, polenta, tartifles (pommes de terre), …

Un rêve devenu réalité

?>