La grolle

Histoire:
A l’époque, lorsque les bergers savoyards voulaient se réchauffer, ils versaient un peu decafé et beaucoup d’alcool dans un sabot de bois, d’où le nom de grolle. Plus tard, ils ont fabriqués des récipients en bois avec plusieurs trous spécifiquement conçus pour cette recette. Il existe plusieurs tailles de grolle en fonction du nombre de convives : de la 2 trous à la 8 trous.
La grolle, appellée aussi « coupe de l’amitié », se passe de main en main et ne doit pas revenir sur la table avant qu’elle soit finie.
Attention, en Val d’Aoste, la grolle est une coupe en bois sans trou où l’on met de la gnôle. Son origine vient du mot « graal ».

Où trouver une grolle?
Attention, il y a grolle et grolle. Une vraie grolle (pas celle achetée dans les magasins à touristes) ne se trouve pas comme ça, et seul un savoyard pourra vous aidez à votre quête.

Comment éviter qu’elle fissure?
La grolle étant en bois, elle peut s’assécher et se fissurer. Le seul remède pour lutter contre ce phénomène est de l’utiliser régulièrement car seul l’alcool permet de l’humidifier correctement. Et plus la grolle sera utiliseée, meilleure elle sera !
Si ça c’est pas un bon prétexte.

Recette:
Chacun à sa recette mais plus on monte en altitude et plus on la fait forte en gnôle.
– Faire du café bien chaud et le verser dans la grolle
– Aromatisé avec du zeste d’orange ou de citron, quelques clous de girofles et une peu de poivre..
– Compléter la grolle avec de la gnôle faite maison préalablement chauffée.
– Saupoudrer de sucre dans la grolle et autour de l’ouverture, et la faire flamber.
A recommencer sitôt qu’elle est vide.

Où trouver une grolle?
Attention, il y a grolle et grolle. Une vraie grolle (pas celle achetée dans les magasins à touristes) ne se trouve pas comme ça, et seul un savoyard pourra vous aidez à votre quête.


?>